Publié par khanoussis le

Travailler avec Chronos Smart Manufacturing

Se lancer dans un projet informatique d’envergure, tel qu’un projet de digitalisation, est toujours un challenge. La marge d’erreur est d’autant plus réduite si ce projet présente un enjeu stratégique. Choisir des partenaires de confiance est donc primordial.
Chez Chronos Smart Manufacturing, nous sommes convaincus que chaque client, chaque projet est différent et que l’adaptation aux méthodes de travail éprouvées dans chaque contexte est une des clés de la réussite. Néanmoins, notre expérience nous a permis de mettre en lumière quelques points d’intérêts que notre devoir de conseil nous impose de mettre en avant lorsque nous commençons à travailler sur un nouveau projet, avec un nouveau client. Cette rentrée scolaire est l’occasion de se plonger au cœur des différentes étapes d’un projet IT via une série d’articles que vous pourrez découvrir au cours des prochaines semaines.
Au programme aujourd’hui, nous vous proposons une introduction reprenant les grandes étapes d’un projet. De la validation de concept (ou POC) au grand programme, ces étapes restent les mêmes, seules leur longueur et leur complexité varient. Chacune d’elles fera l’objet d’un article dédié. Ne les manquez pas !

Les grandes étapes d’un projet IT
Quelle que soit la « méthodologie » choisie (agile, en cascade…) un projet IT se compose de 4 grandes phases :
  1. Connaitre le contexte. Cela passe par une analyse du sujet, une rencontre des équipes et de notre client… Cette étape est critique, elle nous permet de construire des bases très solides sur lesquelles se reposer tout au long du projet.
  2. Affiner le périmètre. Cette étape nous permettra de dimensionner les ressources en fonction des besoins perçus, de mettre en place des méthodes de travail et de communication entre les parties prenantes du projet.
  3. Réaliser et suivre le projet tout en gérant les aléas potentiels. Grâce aux étapes précédentes, il sera même possible de réduire leur nombre et de diminuer leurs conséquences, puisque nous aurons pu les anticiper. Un investissement de tous permet une grande réactivité.
  4. Finaliser le projet nous permettra d’assurer un suivi du projet sur la durée, assurer le transfert de connaissances, compétences et responsabilités ou organiser le support, le cas échéant.
A terme, bien remplir ces phases permet de garder le projet sous contrôle, de limiter les risques et de pouvoir réagir au mieux pendant toute la durée de vie du projet. Rendez-vous dans le prochain article, pour entrer dans le vif du sujet ! Nous présenterons plus en détails les points essentiels à aborder lors de la première étape d’un projet : la compréhension du contexte.
Catégories : Par défaut